Everybody needs a training*
(*Tout le monde a besoin d’une formation)

Administration accueil

Employé administratif et d’accueil

Titre Professionnel de niveau V (CAP/BEP), certifié par l’Etat* (code NSF 324 t)

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

  • Réaliser les travaux administratifs courants d’une structure
  • Assurer l’accueil d’une structure

PROFIL

Toute personne souhaitant maîtriser les techniques d’accueil et d’administration de bases.
  • Capacités d’organisation et d’adaptation
  • Esprit de rigueur
  • Sens du contact

Pré-requis

  • Savoir lire, écrire et compter.

MODALITÉS D’ACCÈS

  • Pré-sélection : dossier et entretien de type professionnel
  • Nombre de places : entre 8 (minimum) et 15 (maximum)

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

  • Cours magistraux
  • Travaux pratiques

MODALITÉS D’ÉVALUATION

  • Contrôle continu en cours de formation (CCF)
  • Dossier de synthèse de Pratique Professionnelle (DSPP)
  • Épreuve de synthèse (mise en situation professionnelle réelle ou reconstituée)
  • Entretien avec le Jury

SANCTION DE LA FORMATION

  • Titre professionnel « Employé administratif et d’accueil » délivré par le Ministère du travail, niveau IV (code NSF 324 t)

Débouchés professionnels

  • Agent administratif
  • Secrétaire assistant
  • Agent d’accueil

La formation se compose de 2 Certificats de Compétences Professionnels (CCP), complétés par une période en entreprise.

CCP n°1 :Réaliser les travaux administratifs courants d’une structure
  • Présenter et mettre en forme des documents professionnels à l’aide d’un traitement de texte
  • Saisir et mettre à jour des données à l’aide d’un tableur
  • Utiliser les outils collaboratifs pour communiquer et traiter l’information
  • Trier et traiter les mails et le courrier
  • Classer et archiver les informations et les documents
CCP n°2 : Assurer l’accueil d’une structure
  • Accueillir et orienter les visiteurs et les collaborateurs
  • Traiter les appels téléphoniques
  • Répondre aux demandes d’informations internes et externes
CIF (Congé Individuel de Formation)

Le Congé Individuel de Formation (CIF) est un congé qui permet au salarié de s’absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.La formation suivie dans le cadre du CIF doit permettre :

  • d’accéder à un niveau de qualification supérieure,
  • de changer de profession ou de secteur d’activité,
  • d’enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l’exercice de responsabilités associatives bénévoles,
  • ou de préparer un examen pour l’obtention d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles.

La formation demandée n’a pas besoin d’être en rapport avec l’activité du salarié.

La formation peut se dérouler à temps plein ou à temps partiel (par exemple, 2 heures par jour) et de manière continue ou discontinue (par exemple, 1 semaine par mois).

Tout salarié peut demander un CIF.

Le salarié en CDI doit justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans consécutifs ou non (3 ans s’il est salarié d’une entreprise artisanale de moins de 10 salariés), dont 1 an dans la même entreprise.

Le salarié en CDD doit justifier d’une activité salariée d’au moins 2 ans, consécutifs ou non, au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous CDD, au cours de la dernière année.

CPF (Compte Personnel de Formation)

Depuis le 1er janvier 2015, un nouveau moyen d’accès à la formation est mis en place par le biais du compte personnel de formation (CPF).

Ce compte personnel alimenté en heures de formation est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante.

Le CPF remplace le Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis le 1er janvier 2015, mais les salariés ne perdent pas leurs heures qu’ils pourront mobiliser jusqu’au 31 décembre 2020.

Le CPF est alimenté automatiquement à la fin de chaque année proportionnellement au temps de travail réalisé au cours de l’année par le salarié dans la limite d’un plafond.

Des abondements, c’est-à-dire des ajouts d’heures, sont toutefois possibles au-delà de ce plafond.

Pour un salarié à temps plein, l’alimentation du compte se fait à hauteur de :
  • 24 heures par année de travail jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures,
  • puis 12 heures par année de travail, dans la limite d’un plafond total de 150 heures. Ainsi, lorsqu’il atteint 150 heures, le compte n’est plus alimenté.

En pratique, un salarié à temps plein acquerra 120 heures en 5 ans, puis les 30 heures restantes en 2 ans et demi.

Pour un salarié à temps partiel, l’alimentation du compte est calculée proportionnellement au temps de travail effectué, sous réserve de dispositions plus favorables prévues par un accord collectif d’entreprise ou de branche.

Plan de formation

Le plan de formation de l’entreprise est un document qui rassemble l’ensemble des actions de formation retenues par l’employeur pour ses salariés.

La loi n’oblige pas l’employeur à mettre en place un plan de formation, mais il y est fortement incité.

Le plan de formation présenté par l’employeur distingue 2 types d’actions de formation :

  • les actions d’adaptation au poste de travail ou liée à l’évolution ou maintien dans l’emploi
  • les actions de développement des compétences.
Le plan de formation peut également prévoir la possibilité de faire bénéficier ses salariés :
  • d’un bilan de compétences ou de la validation des acquis de l’expérience (VAE)
  • de formations qui participent à la lutte contre l’illettrisme.
Financement personnel

Pour être certain d’intégrer la formation que vous souhaitez, nous vous invitons à envisager une solution de financement personnel en parallèle de toute autre démarche de recherche de financement.

Dans le cadre d’un financement personnel, nous vous consentons une réduction de 25 % sur le montant de la formation.

Vous disposez par ailleurs de la possibilité de déduire l’investissement formation de votre revenu fiscal (frais réels).

Le titre professionnel de niveau IV (Bac) « Employé administratif et d’accueil » est composé de 2 CCP représentant chacune un ensemble cohérent de compétences, aptitudes et connaissances.

Chaque CCP peut être obtenu indépendamment des autres. Le délai d’obtention du titre complet est de 5 ans à compter de la date d’obtention du 1er CCP.

*Titre Professionnel délivré par le Ministère du Travail (Arrêté de spécialité du 1er août 2013. (JO modificatif du 17 avril 2018))